Orient Express

Paris - Exposition Dialogue Ordinaire, Budapest - Institut Français - 1987

Stéphan Barron dans l’Orient express de Paris à Budapest prend toutes les heures un polaroid. A Budapest les 25 polaroids sont numérisés et renvoyés à Paris par modem. De même au retour.

Cette pièce est une réflexion sur l’espace, la modification du voyage (voyage immobile et imaginaire) à l’ère des communications instantanées.
Orient Express est aussi une réflexion sur le temps, ou comment un instant banal, choisi à l’avance devient un moment important.

L’essence de L’image, c’est le temps.

 

 

 

Exposition à l’école d’art de Tourcoing – 1994